Pierres
de Lumière
mars 2018
       

60 ans de la chapelle d’Hem.

Ce numéro 157 de notre journal ' Pierres de lumière » correspond au Carême et au Temps Pascal. Entre les deux le 1 avril ( Ce n'est pas un poisson) Pâques : L'instant du passage. Celui qui nous fait passer de la nuit la plus ténébreuse, non pas à l'éclatante lumière de midi, mais à celle de l'aube. Rien qu'un trait blanc à l'horizon du monde le plus noir.
Voici l'instant où il nous est possible d'espérer à la lumière qui, pour être la plus belle, la plus essentiellement divine, reste invisible à nos yeux. L'aube est dans notre coeur. Le Christ ressuscité devient notre lumière, notre soleil levant ( Lc 1,78) C'est la raison pour laquelle nos églises comme la chapelle sainte Thérèse d' Hem sont orientées. Peut-être sommes-nous moins sensibles à l'orientation, nous qui disposons à profusion de la lumière électrique, mais dans un temps qui n'est pas si lointain, le retour de la lumière au petit matin était une fête. Regardez comme nous sommes contents quand les jours commencent à rallonger ! Venant à l'église, nous nous tournons donc vers le Christ notre lumière, à Hem vers cette Sainte Face de ROUAULT qui ne cesse de nous émerveiller.
Souvent à l'ouest une rosace peut capter les derniers feux du jour et transformer l'édifice en une fête de couleurs qui nous suggère que la journée qui s'est achevée n'est pas aux yeux de Dieu, aussi grise que nous pourrions le penser. A Hem c'est un tout petit vitrail merveilleux.

Orientées, nos églises nous donnent une direction, une flèche imaginaire les traverse, flèche du temps qui passe, de notre vie qui s'écoule. Car nous allons vers un terme, vers la vie avec Dieu.

Prenons conscience que l'Eglise vide nous parle de l'Eglise pleine. Quatre éléments retiennent l'attention : L'autel et l'ambon sont les deux tables, dont l'importance a été soulignée par Vatican II (Dei Verbum n° 21) où les chrétiens se nourrissent de la Parole et de l'Eucharistie. Le siège du président a pour rôle de signifier le Christ tête du Corps, qui rassemble. L'assemblée chrétienne est non pas d'abord assemblée d'amis par cooptation, mais assemblée de ceux qui ont répondu à l'appel du Seigneur, dans leur diversité. Enfin la croix nous parle du mystère pascal qui nous rassemble.
Nos églises ont généralement des vitraux qui, avec les statues, évoquent la vie de saints. A Hem, quelle merveille la vie de la petit Thérèse traduite dans le verre par Alfred MANESSIER ! Une place particulière est réservée à la première de tous la Vierge Marie, avec la statue faite par Eugène DODEIGNE qui nous accueille en nous présentant son Enfant. . .
A toute époque l'Evangile a été vécu. Les Pères de l'Eglise aiment comparer l'action de la grâce de Dieu, qui suscite l'immense diversité de la sainteté chrétienne à l'action de la pluie et du soleil, qui suscite l'immense variété de la végétation.
Au cœur de la rue de Croix, la chapelle Sainte Thérèse est un signe avec son campanile, une ouverture à la transcendance, un lieu de silence vers lequel s'interroger sur le sens. Nous rejoignons ainsi la notion de patrimoine immatériel dont parle l'Unesco.

Dans la chapelle sainte Thérèse d' Hem (qui va fêter ses 60 ans le 30 mars prochain mais que nous célébrerons le 25 Mars à 10H 30 Dimanche des Rameaux aussi), il est impressionnant de constater combien tous les arts, architecture, sculptures, peintures, vitraux, musique, chant, orfèvrerie ... ont amplement fait référence à la Bible, à la liturgie, à la vie des saints. à la foi chrétienne. Le patrimoine accumulé au fil des siècles est immense et témoigne de la foi de ceux dont nous sommes les héritiers. Mais il ne s'agit pas seulement de se tourner vers le passé. A toutes les époques, et aujourd'hui encore des artistes ont créé et continuent de créer pour que le beau ne soit pas absent de nos vies et de l'expression de notre foi. Telle la statue de la Vierge Marie sculptée par Pierre récemment. Le bâtiment église, si nous prenons le temps d'en percevoir le génie propre laisse fortement deviner la foi chrétienne et se fait annonce muette mais parlante, ô combien de l' Evangile .

Pâques est un printemps, un chemin nouveau, une lumière nouvelle,une vérité à chercher au quotidien de notre vie. 'Christ est ressuscité' Sur le chemin de leur désespérance, les disciples d'Emmaüs eux, le reconnurent à la fraction du pain mais seulement après qu'Il leur eut expliqué que tout ce qui était arrivé, s'est réalisé comme l'avaient annoncé les prophètes.
Ne nous vantons pas de croire à la résurrection finale pour nous dispenser de la vivre aujourd'hui. Ce n'est pas le but de la vie mais la source. Artistes, comme beaucoup d'autres avant nous, travaillons donc à fêter notre propre résurrection pour cette nouvelle Pâque. Et que chacun participe à créer, inventer, jouer, chanter des œuvres éternelles pour la résurrection du merveilleux métier de l'Art où nous sommes les artisans de passage. 'Il est ressuscité comme il l'avait dit... Alléluia ! ».


Père Renaud WITTOUCK

Au jardin de la création, le Père jardinier guettait les noms des créatures sur les lèvres des humains.
Au jardin de la résurrection, le Fils jardinier, appelle Marie-Madeleine par son prénom.
Bénis sois-Tu, Seigneur pour tous les catéchumènes accueillis dans les communautés en ces jours, pour toutes les personnes qui reconnaissent en chaque être humain, un frère, une sœur d'égale dignité.
' Celui qui a des oreilles qu'il entende ce que l'Esprit dit aux Eglises : au vainqueur je donnerai une pierre blanche et gravé sur la pierre un nom nouveau que personne ne connaît sinon celui qui le reçoit'
Béni sois-Tu, Seigneur, pour toutes les personnes qui dans le secret du cœur ressuscitent à la Vie, et prennent soin de cette présence divine en elles au point qu'elle rayonne pour leur entourage ».
Prière de la famille franciscaine.


* * * * * * * * * * * * * * * *