Pierres
de Lumière
novembre 2015
       

Meilleurs voeux liturgiques possibles.

Ce numéro 144 de notre Journal ‘Pierres de Lumière’ court de la Fête de tous les saints,( le 1 novembre) jusqu'à l' Epiphanie ( le 3 janvier 2016)... sans oublier les temps de l'Avent et de Noël.
Il y a l'Année Civile, qui commence le 1 janvier. Et il y a l'année des célébrations ' de la liturgie' de l 'Eglise qui commence le premier dimanche de l'Avent, (cette année le 29 Novembre). Tout au long de cette année, le croyant puise dans les temps privilégiés comme dans les rendez-vous festifs, une énergie nouvelle pour sa marche vers le Jour de Dieu. Car cette marche est un combat de chaque instant... Avec des attentes : l'Avent. Des commencements et des naissances : Noël. Des luttes et des interrogations, le Carême. Des échecs et des morts : le Vendredi Saint. Des victoires et des résurrection : Pâques. Des communions au-delà des langues, races et cultures : La Pentecôte.
Chaque année, ce sont bien les mêmes mystères de notre Salut que nous célébrons . Mais, comme nous les fêtons en essayant de les vivre au quotidien, nous avançons, nous changeons, nous allons plus profond, tendus entre la première Pâque du Seigneur, il y a plus de 2000 ans et sa Pâque glorieuse au dernier jour. Il est donc vraiment impossible de comparer l'année chrétienne à l'année civile, avec son début et sa fin. L'année de L' Eglise ( qui cette année sera celle de la MISERICORDE, à la demande du Pape François), au lieu d'un perpétuel recommencement, est un pèlerinage qui ouvre sur le jour promis.

Pour terminer cet éditorial je laisse la parole à Monique SCHERRER
«  Au programme, cette année, j'ai :
le monde à observer, à déchiffrer, à feuilleter, à pianoter.
Des copains à rencontrer, des récrés à goûter, des poèmes à chanter,
Toi, Seigneur, à admirer,
des objets à bricoler, des histoires à dévorer, des jeux à inventer,
Toi, Seigneur, à remercier.

A vous amis artistes et passionnés d'art Bonne et Sainte Année liturgique 2015-2016 puis Bonne Année Civile 2016.

Père Renaud WITTOUCK