Pierres
de Lumière
juillet 2015
       

Les beautés de la création.

A la demande de Jean-Marc BAILLEUL responsable des mouvements et services du diocèse (dont l'Aumônerie des artistes fait partie) et en souvenir de notre très belle rencontre du samedi 23 mai avec les membres de l'Association des ''Amis d'Alfred MANESSIER'' d'Abbeville, voici ce numéro 141 !de notre Journal ‘Pierres de Lumière’ avec deux pages couleurs  d' oeuvres d'Alfred MANESSIER qui sont dans notre chapelle sainte Thérèse d' Hem.
Ce numéro correspond à l'été. Saison privilégiée pour de plus longues coupures dans notre quotidien. La météo devrait se prêter aussi à une certaine douceur de vivre que l' on peut mettre à profit pour retrouver son être intérieur, pour lire, écouter de la musique, vivre des moments de silence, contempler la nature seul ou en famille ... Mais les 'normales' saisonnières comme ils disent, ne sont plus souvent normales !
Si vous prenez le temps de lire, je vous conseille évidemment la dernière Encyclique du Pape François « Laudato si ». sur ' La sauvegarde de la maison commune' tant attendue et déjà si décriée mais écrite pour 'tous les hommes et toutes les femmes de Bonne volonté'.

Une devinette... Qui le premier a dit : «  Les êtres humains ne peuvent vivre sans le reste de la nature » ? Hildegarde VON BINGEN en 1153 ! Physiologiste et musicienne, pharmacologue et médecin, linguiste et botaniste, experte en astres et en théologie, dès sa mort, elle fut proclamée sainte par le peuple. En 2012, Benoît XVI a fait d'elle un docteur de l' Eglise... L'abbesse étonnante nous avertissait, 850 ans avant Fukushima : ' Si nous abîmons ce monde, nous serons détruits par les démons et privés de la protection des anges ! » Pour Hildegarde, la verdeur de la planète et la sanctification des humains ont la même source, qui est le jaillissement de l'Amour Divin. Quand l' humanité ne protège pas le reste de la CREATION, disait-elle, ' La justice de Dieu permet que le reste de la CREATION punisse l'humanité'.
En 1979, Jean-Paul II a proclamé François d' ASSISE « Saint patron auprès de Dieu de ceux qui s'occupent d'écologie'. Et si le Pape François après avoir pris position sur le sujet proclamait Hildegarde VON BINGEN sainte patronne de ceux qui s'occupent d'une nouvelle discipline qu'on appelle «  écologie humaine » je serais le plus heureux des hommes.

Et pour ce temps d'été, artistes, passionnés d'art, en contemplant l'Alléluia champêtre' d' Alfred MANESSIER qui nous accueille dans la chapelle ou la beauté du monde, je vous laisse méditer cette prière :
Salut, jour de fête, jour de Pâques vénérable dans toute l'éternité où Dieu a vaincu l'enfer et conquis les étoiles, noblesse de l'année, parure des mois, bienfaits des jours !
Voici que la grâce du monde renaissant, atteste que son Seigneur est revenu avec tous ses dons. Car de toutes parts, les bois saluent de leurs ramures et les plantes de leurs fleurs le Christ revenant en triomphe du sinistre Enfer.
Toutes les créatures au Créateur disent leur prière.
Alors t'applaudissent la forêt avec sa chevelure, la campagne avec ses épis. La vigne avec ses sarments silencieux te rend grâce.
Si maintenant les halliers retentissent du ramage des oiseaux, humble passereau, je chante au milieu d'eux avec amour. » Venace FORTUNAT.



Père Renaud WITTOUCK