Pierres
de Lumière
mai 2014
       

’Vous recevrez l’Esprit de Vérité!’

Ce numéro 134 de notre Journal ‘Pierres de Lumière’ correspond au Temps Pascal qui nous mènera à la fête de la Pentecôte. C’est le temps par excellence pour les chrétiens. Et dans le cadre du Synode Inter Diocésain, chaque paroisse est invitée à vivre ce temps de Pentecôte comme un temps fort.
Jésus a promis à ses amis qu’Il leur donnerait l’Esprit de Vérité. Cet Esprit dit-il, « Le monde est incapable de le recevoir, parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas: mais vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure auprès de vous, et qu’il est en vous ». Nous aussi, nous sommes disciples de Jésus. Alors ne devrions-nous pas connaître cet Esprit de Vérité, puisqu’il est en nous depuis notre baptême ? Pourtant, le voyons-nous vraiment ? Parce que nous sommes des êtres de chair et de sang, nous avons besoin de voir, de toucher, de sentir. C’est bien là que réside la principale difficulté de notre FOI. Nous sommes vraiment les « frères jumeaux » de saint Thomas qui voulait voir et toucher pour croire en la Résurrection de Jésus.
Nous découvrons dans les textes du temps Pascal, que croire signifie donner notre confiance à quelqu’un, au-delà des apparences. Jésus nous invite à dépasser l’immédiatement sensible en lui donnant notre amour. Et le critère de cette confiance, c‘est de recevoir ses commandements et d’y rester fidèle. Mais nous savons que le seul commandement que Jésus nous a laissé c’est de nous aimer les uns les autres. C’est donc sur ce terrain-là que nous pourrons vérifier notre FOI.
C‘est donc dans le concret de notre vie que nous pouvons découvrir la présence de l’Esprit de Vérité. Son action en nous est infiniment multiple. C’est par exemple, ce besoin intérieur qui nous pousse à participer à l’Eucharistie, non par une obligation légale, mais parce que sans l’Eucharistie notre vie intérieure s’assèche très vite. Communier à Jésus Ressuscité est devenu pour nous une nécessité vitale.
L’action de l‘Esprit, c’est encore l’attention savoureuse que nous portons à la Parole de Dieu, pour qu’elle nourrisse notre FOI. C’est aussi l’affinement de notre conscience qui nous rend plus attentifs à notre manière de nous comporter avec les autres. Je peux découvrir, par exemple, que je suis plus attentif qu’autrefois quand j’ai des paroles blessantes. Je n’en prend plus (ou moins) mon parti ! C’est l‘Esprit qui a agit en moi.
« Vous, vous connaissez l’Esprit de Vérité, parce qu’il demeure auprès de vous, et qu’il est en vous » C’est cela: L’Esprit me permet de faire toujours davantage la vérité en moi. (Chose si importante pour l’artiste !) Il est cette lumière intérieure qui illumine mon chemin. Je vérifie alors que le commandement du Seigneur prend corps en moi. Et je suis évidemment dans la joie. Frères et sœurs artistes et passionnés d’art, bonne route vers la Pentecôte, et que le Seigneur détruise les germes de mensonge et de perversité pour que nous vivions dans la Vérité du Christ.



.
Père Renaud WITTOUCK