Pierres
de Lumière
mars 2009
       

’Vivement le Carême 2009’

Artistes, passionnés d’art et fidèles des célébrations animées par les artistes de l’aumônerie et la chorale nous nous sommes retrouvés le 25 février dernier dans notre chapelle sainte Thérèse pour entrer ensemble dans ce temps fort de l’Eglise qu’est le Carême lors de la messe dite du ‘Vœu de Willette’ présidée par Monseigneur Pascal Delannoy. Nous nous retrouverons dans cette même chapelle pour clôturer ce temps des 40 jours le samedi 11 avril à 20h pour célébrer la célébration par excellence qu’est la Veillée Pascale.
Si vous étiez présents à cette célébration, reconnaissez que je ne vous ai pas beaucoup parlé d’efforts de Carême… Mais comment vous conseiller des mortifications si vous êtes déjà morts…. Ou indifférents ?
Si vous êtes comme moi des êtres ‘riches’ et bien vivants, je peux vous réclamer quelques sacrifices supplémentaires. Alors j’en appelle à la vie… A la Résurrection!
C’est dans la vie intense que l’on peut tailler, c’est sur l abondance de la sève que le jardinier compte pour émonder et déplanter. Je n’en appelle pas au maintient de la vie mais à son éclatement, à un jaillissement de printemps. Notre aumônerie des artistes (et notre association ‘Reliances d’artistes’ qui en découle) ne doivent pas être comme un bouquet de mariée conservé sous un globe de verre pour le protéger du temps qui passe, mais un jardin à défricher sans cesse pour y planter des fleurs nouvelles.
Faire vivre notre aumônerie, c’est lui donner la chance chaque année de fêter sa naturelle et nécessaire Résurrection Pascale. Vous le savez, je ne vous ai jamais rappelés pour venir au moins une fois par mois à la réunion le 3 è mercredi, à une messe une fois par mois aussi, à un atelier ou au Piknikocklos le 1 mercredi du mois ou que vous répondiez à nos besoins urgents de vivre et aux demandes du diocèse, même si c’est mon souhait car nous ne sommes pas une ‘auberge espagnole’ où l’on vient uniquement pour ‘vendre’ son produit, car pour ‘s’apprivoiser’ les uns les autres et faire équipe, il en faut du temps encore plus en temps qu’artistes!
Je ne veux pas non plus vous ‘réquisitionner’ comme Simon de Cyrène mais j’aimerais vous aider comme lui à avancer devant le Christ sur le chemin de la Passion, vers le lieu de l’Amour. Je sais, nous sommes tous engagés dans d’autres activités (et heureusement) et en plus vous avez une famille à vous occuper… Simon avait fini sa journée, on l’attendait ailleurs. Pourquoi, devait-il se dire, j’irai moi, me mêler de cette affaire ? J’en appelle à la Vie, c’est en agissant avec elle dans la volonté et la joie que l’on cesse de la subir. Pour Simon, ce n’était pas vraiment une réquisition, mais un appel urgent à ce qu’il y ait un homme pour marcher devant Dieu, qui faisait ses derniers pas au devant de lui pour le sauver, car tout amour est réciprocité.
Et si c’était toi qui ne fais pas encore parti de notre groupe ? …Si parce que tu as été un peu forcé ou appelé par un autre artiste tu venais. Tout est déambulation. Si tu te déplaçais pour faire une bouture de ta Vie, un marcotage de ta Foi, pour mettre tes pas dans la volonté d’un Autre que tout artiste se plait à nommer Amour… Pour devenir ‘Pierre Vivante’ de notre aumônerie des artistes ! En marchant devant…. Sans vouloir te retourner pour voir, sans savoir que c’est Dieu qui te suit et qu’il porte ta vie pour l’éternité. Comme Simon, tu changerais d’avis, et tu te réjouirais d’avoir été choisi. C’est souvent quand on ne l’a plus qu’on voit vraiment ce qui nous manque… Certains membres de l‘aumônerie partis dans d’autres diocèses te le diront… Car c’est toi qui aurais le plus appris en marchant devant la Vie. Tu ne penserais plus au poids de la croix sous le regard et le silence de Dieu. Je pense justement à cette croix que nous allons baiser à l’office du Vendredi Saint. Seul Simon de Cyrène sait ce que ‘l embrasser’ veut dire. J’en appelle à la Vie… et je pense à tous ceux et toutes celles que je réquisitionne pour quelques travaux ‘urgents’ au bon fonctionnement de notre aumônerie. Vous m’avez peut être inspiré cet éditorial en me quittant dans la joie. J’en appelle à la vie. Après 15 ans d’existence déjà j’en appelle à la vie de notre aumônerie et de ‘Reliances d’Artistes’. Ne jouez pas les saint Martin venez donc jouer de temps en temps ( au moins une fois pour avoir peut-être envie de recommencer souvent) Venez jouer un peu de flûte avec nous pour que l‘on se mette un jour à danser ensemble l Et il ne faudrait pas toujours tirer sur les mêmes pianistes !
Le chemin de la croix n’est pas une belle intention mais une réelle déambulation pour faire la volonté du Père sur le chemin de la Pâques. Bon Carême 2009 et bonnes fêtes de Pâques à vous artistes de l aumônerie, à vous membres des différents ateliers et à vous qui un jour peut-être viendrez nous rejoindre.



Abbé Renaud WITTOUCK